MATHIEU GATTUSO
POP / FOLK

    /    

            



Mathieu GATTUSO

Auteur-Compositeur-Interprète

Chanteur / Guitariste

Folk / Pop




Ce que je véhicule dans mes chansons, c'est principalement et avant tout quelque chose que j'ai vécu personnellement. Se donner le droit de rêver, d'espérer, de croire aux autres et en l'avenir en laissant libre cours à son instinct et sa créativité : telles sont les valeurs fondamentales auxquelles je crois intimement. Le but de ma démarche artistique c'est de répandre ce positivisme, de rassurer parfois et surtout de montrer que rien est impossible et que l'on est bel et bien les uniques acteurs et créateurs de notre vie.

"C'est en 2004 que Mathieu Gattuso a trouvé dans la musique un moyen efficace pour révéler les mille facettes de sa personnalité. Complètement autodidacte, l'auteur-compositeur et interprète aime se laisser emporter par les notes pour vivre le plus intensément possible ses émotions. Peut importe le style, pourvu que l'ivresse soit là, sa voix s'adapte avec facilité à tous les répertoires et nous vibrons à son rythme accrochés par ses mots qui savent se faire aussi tendre et poétique que viril.

L'univers de Mathieu Gattuso est teinté de Pop, de Rock, de Chanson, le tout toujours saupoudré de sa guitare, allié fidèle qui lui permet de jouer partout et avec tout le monde.

Depuis plus de dix ans, il partage ses textes et ses compositions avec différents groupes (plus de 300 concerts) avec des premières parties mémorables comme celles de Louis Delort à la Tannerie de Bourg-en-Bresse ou Volo à Belleville…

Après 10 années en groupe ou encore 2 années en duo avec la Violoncelliste Anne-Gaëlle Bisquay (membre du groupe "Têtes Raides"), Mathieu Gattuso prépare aujourd'hui son nouvel EP 6 titres "Chemins de Traverse" qu'il souhaite comme un condensé de ses multiples influences, une sorte de carte de visite dont le chef d'orchestre a été choisi avec soin, il s'agit de Djul Lacharme entre autres Guitariste d'Alpha Blondy."

Extraits de Sandra Thillier (Radio Aléo) et Sébastien Jullien (Le Progrès)